Un pélerin à trottinette

vignette du trottineur Les pèlerins d’autrefois marchaient sur les routes et sentiers de l’époque et empruntaient parfois les charrettes qui les doublaient ou les bacs et autres navires pour traverser rivières et mers. Puis le train, l’auto, le car, et enfin l’avion ont permis de racourcir la durée des trajets.

Aujourd’hui, nombre de pèlerins retrouvent la tradition, en marchant, parfois avec un âne, ou en pédalant sur leur  VTT. Profitant du fait que de nombreux passages du chemin de Saint-Jacques sont goudronnés ou carrossables, un pélerin a choisi d’emmener avec lui sa trottinette (notre photo).

Fermer le menu